Reproduction : 6 La nage libre

 


La phase de nage libre commence par une étape de semi liberté :
  • le jour, les larves nagent et tourbillonnent autour des parents
  • le soir, les larves sont regroupées par les parents et recollées sur un support pour y passer la nuit.

Pour les regrouper, les parents attrapent les larves dans la bouche et les recrachent sur le support. Ce qui peut donner à penser que les parents sont en train de manger les larves. La aussi, quand on a l'impression que les parents mangent les larves, il faut bien regarder s'ils ne font pas simplement leur travail.

Apres quelques jours, la nage est totalement libre : les bébés nagent jour et nuit.




Minuscules alevins de deux millimètres (comparez avec la taille d'une écaille du discus adulte), au début de la nage libre, picorant le mucus d'un de leurs parents
Lumière :

Dès la phase précédente, le tube placé sur l'aquarium n'est plus allumé, ni de nuit, ni de jour.
Dans certains cas, je place sur le couvercle de l'aquarium un écran (carton ou autre) de façon à éviter encore plus la lumière qui arrive dans l'aquarium par le haut (lumière de la pièce et de la veilleuse). Cette lumière venant du haut est réputée empêcher les larves, puis les jeunes, de bien repérer leurs parents.
La pièce est éclairée normalement le jour.
Il y a toujours une veilleuse la nuit.

Au début, il arrive de voir les larves nager dans tous les sens sans reussir à reperer leurs parents. Si cela dure, les larves, non nourries, disparaissent.

Couleur et comportement des parents :

On dit souvent que les parents deviennent "noirs" et le restent tant qu'ils produisent du mucus nourricier pour les petits. Mon observation est plutôt que certaines couleurs s'intensifient et s'assombrissent. Ainsi le rouge d'un turquoise rouge devient très soutenu et tire sur le rouge brique. Le bleu peut s'assombrir, mais reste éclatant et très réfléchissant pour la lumière. D'où les précautions indiquées plus haut. Un bleu dans cette phase, et dans les suivantes, n'a pas du tout l'air "noir". Je n'ai pas d'expérience, pour le moment, de la façon dont la couleur évolue chez les variétés issues du pigeon.

Pour attirer les larves, les parents utilisent, peut être, leur couleur. Ils utilisent aussi manifestement des ondulations du corps : on observe souvent les parents regrouper leurs bébés en opérant de telles ondulations. Il est probable aussi que l'odeur (ou une phéromone) du mucus attire les bébés . La question est posée.


Nourriture des parents :

Les parents reçoivent un peu de nourriture (ce n'est toujours pas leur préoccupation principale)

Durée de la nage libre avec les parents :

On lit que certains éleveurs séparent très vite les bébés des parents. Ce n'est pas mon cas. Les bébés restent des semaines avec leurs parents (4 à 6).




Jeunes alevins picorant le mucus d'un de leurs parents (discus Snow)
Photo Jean Marc T

Nourriture des bébés :

Pendant cette phase, les premiers temps, les bébés se nourrissent sur le corps des parents du mucus produit par ceux ci.

Lorsque les bébés n'ont plus l'aspect de larves mais ressemblent à de minuscules poissons (une semaine de nage libre environ) j'introduis très progressivent de la nourriture pour les bébés :
  • comme tout le monde j'ai longtemps utilisé les nauplies d'artémias vivantes
  • aujourd'hui j'utilise des oeufs d'artémias décoquillés (donnés tels quels, sans les avoir fait éclore), de la poudre pour alevins (type Tetra baby), de la poudre que je prépare en passant au pilon des granulés (tetra prima ou autres) ou encore des nauplies d'artemias lyophilisées
  • j'ai aussi essayé Cyclop eeze (cyclops lyophilisés). Les bébés discus adorent. Malheureusement ceci entraîne une prolifération de cyclops dans l'aquarium, nuisible pour les poissons et dont il est difficile de se débarasser.
Les premiers jours les apports de cette nourriture de complément (par rapport au mucus) sont symboliques
Puis progressivement les apports sont plus importants, mais surtout plus nombreux (jusqu'à 10 fois par jour)

Oeufs d'artémias decoquillés
Débit de la pompe/nettoyage :

Lorsque la nage libre est bien établie, que les bébés se nourrissent correctement et grandissent bien, disons au bout de 10 à 15 jours : le débit de la pompe du filtre est augmenté(un peu), les changements d'eau reprennent (extrêmement limités au début), le fond de l'aquarium est aspiré avec précaution (difficile de ne pas effaroucher les parents et les bébés) et les mousses bleues qui protègent les points d'aspiration sont nettoyées (en arrêtant les pompes, bien sur).

Les problèmes possibles :

Si au tout début de la nage libre les parents ne s'occupent pas des bébés : ils disparaissent.

Lors de mes premières reproductions, je retrouvais, lorsque la nage libre était bien établie, de nombreux bébés morts le matin au fond de l'aquarium. Le fait de maintenir en permanence un éclairage très faible (veilleuse) a supprimé ce problème.

Au bout de quelques semaines de nage libre (plus ou moins 4), on observe souvent des pertes inexpliquées. Le traitement du bac au PARASITOP (demi dose) passe pour éviter ce problème. Je n'ai essayé ce traitement que lors de mes dernières pontes et je manque donc un peu de recul.

A surveiller :

Si les parents veulent pondre à nouveau, ils vont, non seulement se désintéresser des larves ou des bébés, mais chercher à les éliminer et cela, même si les bébés sont déjà relativement grands. Dans ce cas, solution : il faut très très vite séparer les bébés et leurs parents et poursuivre l'alimentation des bébés uniquement avec des nourritures artificielles. Une autre solution (que je n'ai pas essayée, mais que d'autres que moi pratiquent) : enlever la femelle du bac de repro et laisser les petits avec le mâle.

Séparation des bébés et des parents :

On peut :
  • soit enlever les parents du bac (il n'y a que deux poissons à attraper)
  • soit enlever les bébés (en général c'est ce que l'on veut faire pour conserver le bac de repro pour les parents).
Dans ce deuxième cas, deux solutions :
  • l'épuisette. Fastidieux mais c'est la seule solution si les bébés sont restés longtemps avec les parents et sont trop gros pour la deuxieme solution
  • l'aspiration : si les bébés sont encore relativement petits (deux semaines de nage libre), ils peuvent être aspirés avec un gros tuyau avec l'eau du bac.


Jeunes discus d'un mois : ils broutent encore le mucus sur le dos de leurs parents
Texte et photos (sauf indication contraire) : D Hy
copyright © DHy

Nous contacter

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Administration